contact@shiningsport.fr

Un international de l’équipe de France pour amputés choisit Shining Sport pour son image ! 🇫🇷👏🏻

Augmentez votre valeur marketing en tant que sportif

Un international de l’équipe de France pour amputés choisit Shining Sport pour son image ! 🇫🇷👏🏻

🤝 Nouvelle Signature pour Shining Sport !➡ C’est avec grand plaisir que nous vous annonçons la signature de Jerome…

Publiée par Shining Sport sur Jeudi 29 novembre 2018

Jérôme RAFFETTO

Joueur / Attaquant
Nationalité : Française
Arrivé au sein de l’équipe en 2018
Amputé : Tibial gauche

Jérôme Raffetto est un champion de France U17 avec l’AS Cannes, où il a côtoyé des joueurs comme Sébastien Frey ou Peter Luccin. Ce joueur de 38 ans a également à son actif deux apparitions avec l’équipe première de ce club réputé pour son centre de formation, à l’époque en Ligue 2. Mais le destin a choisi de frapper cet attaquant en octobre 2005.

« J’avais connu quelques soucis et je reprenais alors un certain goût à jouer au football. J’évoluais à Hyères et j’avais une proposition d’Istres, en Ligue 2, sur la table pour le mois de janvier. Mais un jour d’octobre, en prenant mon sac dans le coffre de ma voiture, un autre véhicule a effectué une sortie de route et m’a fauché. On a dû m’amputer de la jambe gauche. J’avais alors 25 ans » relate-t-il avec son accent du sud.

Pour surmonter ce drame, Jérôme Raffetto a toujours pu compter sur sa famille. Mais ce sportif ne s’imaginait pas poursuivre sa vie sans une certaine activité physique. « J’ai toujours gardé le moral. J’ai voulu reprendre le sport tout de suite, mais rien ne m’intéressait vraiment dans ce que l’on me proposait. J’ai alors ouvert un complexe de foot en salle que j’ai tenu pendant 10 ans et c’est vrai que j’ai mis le sport de côté. J’ai vendu l’affaire l’an dernier, mais les kilos s’étaient un peu accumulés, j’ai donc eu envie de reprendre. Un peu par hasard, je suis tombé sur le site de l’EFFA, l’équipe de France de football pour amputés. J’ai contacté les responsables et l’intérêt fut réciproque, » poursuit-il.

À sept contre sept

C’est donc sur le tard que Jérôme Raffetto a découvert le football pour amputés. Et il a directement accroché. « Jamais je n’avais pensé que l’on pouvait jouer au football avec des béquilles ! J’ai rencontré les joueurs en octobre 2017 et je les ai rejoints en stage en janvier dernier. J’ai été agréablement surpris. Cela ressemble beaucoup à du football si ce n’est que nous évoluons à 7 contre 7 sur un demi-terrain. Il y a de belles frappes, des dribbles et des duels ! J’ai gardé mon pied droit, donc techniquement, ça allait, mais physiquement, j’ai dû travailler le haut du corps ».

Buteur face aux Diables

Et quelques mois plus tard, c’est donc avec le maillot de l’équipe de France sur les épaules qu’il a participé à la coupe du Monde disputée au Mexique entre octobre et novembre. « Les gens là-bas étaient à fond dedans. Nous avons réalisé en discutant avec eux qu’ils abordaient le handicap différemment que chez nous. Ils nous prenaient pour des guerriers et nous regardaient avec admiration alors que chez nous, les regards sont différents, il y a plus de pitié et de questions autour de notre personne » poursuit l’attaquant, qui est de passage dans le Nord et chez nous pour promouvoir son sport.

« Nous devons tout payer nous-mêmes, mais j’ai pu compter sur un ami qui nous a bien aidé et qui ouvre actuellement un magasin de vêtements à Lille. Il nous a organisé pas mal de rencontres dans la région afin de promouvoir notre sport et le faire reconnaître comme tel. Nous serons notamment de passage au LOSC ou encore au J&J Center à Orcq ce vendredi. C’est un travail de communication, mais il est nécessaire pour faire connaître notre sport, » conclut celui qui a inscrit son seul et unique but en sélection face à la… Belgique.

Merci à Nord éclair pour ce bel article.